Les Riquet de Caraman

La famille des Riquet de Caraman, célèbre par Pierre-Paul Riquet, ingénieur constructeur du Canal du Midi, reprend Chimay. Son petit-neveu, François Joseph Philippe de Riquet, hérite de Chimay.
Toujours actifs à de hautes fonctions d’état ou diplomatiques, les différents successeurs firent également rayonner Chimay en y développant des activités économiques, en reconstruisant le château et en déployant une incomparable activité musicale locale et internationale.

Ils ont fait l’histoire :

François-Joseph fut membre de plusieurs assemblées en France et aux Pays-Bas mais, restera surtout connu par son épouse, Thérésa de Cabarrus, alias madame Tallien. Issue d’une famille de la finance Espagnole, cette femme très intelligente et très belle, développa des activités politiques et culturelle et tint différents salons littéraires.
Pendant la révolution française, elle soutenait activement les idées de la Convention. Durant la Terreur, elle fut emprisonnée plusieurs fois mais séduisit le révolutionnaire Tallien. Elle l’épousa et le fit rallier à une voie plus indulgente. Elle sauva de la mort plusieurs centaines de prisonniers voués à l’échafaud et conduit Tallien à se positionner contre Robespierre et la Terreur le 9 Thermidor.
Sous l’Empire elle épousa le Prince de Chimay. Au château de Chimay elle fit construire un théâtre dans la cour et développa les activités musicales en recevant de grands compositeurs et artistes tels Auber, Cherubini, Malibran…
Elle et son mari sont enterrés dans la collégiale de Chimay.

Le Grand Prince :

Joseph, dit le grand Prince, fut membre de la chambre des représentants, ministre des affaires étrangères, bourgmestre de Chimay.
Il fit développer de nombreuses infrastructures à Chimay et donna des terres pour fonder la fameuse abbaye trappiste de Scourmont, réputée pour sa bière dans le monde entier.
On lui doit, avec son épouse Émilie Pellapra, la construction du théâtre actuel du château.

La passion renouvelée

Reprenant la passion familiale développée sur plusieurs générations, et insistant sur son encrage à Chimay, le Prince Elie et la Princesse Elisabeth de Chimay ont créé le Festival de Chimay. Ce festival accueillit des formations musicales dans le théâtre du château pendant près de vingt-cinq ans.
La Princesse Elisabeth de Chimay a préservé les archives familiales et a ouvert les portes du château aux visiteurs passionnés d’Histoire.

Le Prince Philippe et la Princesse Françoise de Chimay, actuels propriétaires du château, comme tous leurs prédécesseurs dont le cœur fut ancré à Chimay, redonnent à leur tour vie et prestige au château en le rénovant et y développant des activités culturelles de portée internationale.

Se sont succédé:

François-Joseph Philippe de Riquet (1771 – 1843)
Joseph Philippe de Riquet (1808 – 1886)
Marie Joseph Guy Henry Philippe de Riquet (1836 – 1892)
Marie Joseph Anatole Elie (1858 – 1937)
Joseph Marie Alexandre Pierre Ghislain (1921 – 1990) (renonça au titre)
Elie Marie Charles Pierre Paul (1924 – 1980)
Philippe Joseph Marie Jean (1948)